Communiqué suite aux exactions de civils par le GATIA

Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA)

Communiqué N°09/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) informe l'opinion nationale et internationale que ce Mardi 26 Juillet 2016 des éléments du Gatia ont exécuté deux(2) civils dans l'Oued d'Adjlale à une soixantaine de Kilomètres de Kidal. Abdassadeck Ag Ahmed et Mohammed Ag Anatane ont été froidement abattus après avoir été arrêtés pour leur supposée appartenance à la CMA.

La CMA condamne avec la dernière énergie ces assassinats lâches et barbares et demande à la Division Droits de l'Homme de la mission onusienne de se déplacer sur les lieux pour constater les faits afin de diligenter une enquête impartiale.

La Coordination des Mouvements de l'Azawad interpelle une fois de plus la MINUSMA pour qu'elle joue pleinement son rôle de protection des populations civiles pour les mettre à l'abri de tels crimes odieux.

La CMA présente ses condoléances les plus attristées à la famille des défunts et promet de ne ménager aucun effort pour que les auteurs de ces crimes soient jugés et condamnés.

Les membres la Coordination des Mouvements de l’Azawad prient pour le repos de l'âme des disparus au Paradis éternel. Puisse Allah le Tout Puissant exaucer nos prières, AMINE.

                                                                                   Kidal, le 26 Juillet 2016.

                                                                                           Pour la CMA

                                                                                      Ilad Ag Mohamed.

Communiqué suite à la manifestation contre les autorités intérimaires à Gao

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA)

COMMUNIQUE N°06/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad a pris connaissance des malheureux événements survenus en ce jour à Gao, qui suite à une marche ont causé la mort des plusieurs personnes ainsi que des blessés majoritairement des civils.

La CMA condamne cette violence que rien ne peut justifier et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. C'est cependant avec consternation que la CMA apprend que les manifestants portent un grief contre le principe des autorités intérimaires .Celui ci devrait pourtant permettre aux populations locales, conformément aux dispositions de l'accord d'Alger, de s’autogérer et de prendre pleinement leur destin en main.

Ce même principe garantit qu'aucune force ou personne extérieure à la localité ne viendrait administrer Gao à la place ou lieu de ses ressortissants. Cela s'applique à toutes les localités de l'Azawad et devrait rassurer tout un chacun du bien fondé et de la légitimité de cette évolution.

Cette marche nous rappelle à quel point il est aujourd'hui urgent de procéder aux changements nécessaires afin que la population de l’Azawad prenne en charge son avenir et puisse surmonter la misère et le désespoir.

La CMA demande une enquête diligente afin d'identifier les responsabilités ayant causé la mort de plusieurs civils.

La CMA appelle la population de Gao au calme et à la retenue. Elle invite par ailleurs les autorités et responsables locaux à opter pour l'implication au processus des autorités de transition plus tôt qu'au rejet.

                                                                                      Kidal, le 12 juillet 2016

                                                                                              Pour la CMA

                                                                                          Ilad AG Mohamed

 

Communiqué Rélatif aux rumeurs de la participation de la CMA au gouvernement du 07 juillet 2016

LA COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L'AZAWAD (CMA)

COMMUNIQUE N°05/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) tient à couper cours aux rumeurs et supputations véhiculées par les presses malienne et étrangère au sujet de sa participation dans le nouveau gouvernement de Modibo Keita, issu de la nomination du 7 juillet 2016.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’elle n’a déposé aucune liste, ni proposé aucun de ses membres pour figurer dans le nouvel appareil d’Etat malien et n’en a aucunement l’intention en dehors des mécanismes de concertation, de gestion et de partage du pouvoir, prévus par l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger dans lequel elle s’inscrit parfaitement.

Par ailleurs, la CMA appelle à une mise en œuvre diligente et effective de toutes les dispositions contenues dans l’accord pour la paix en général et particulièrement l’accélération de L’ENTENTE tripartite et les patrouilles mixtes pour asseoir les mesures de confiance et de Coopération entre les parties, gages de la réussite de tout le processus.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) demande à la médiation sous l’égide de l’Algérie en tant que Chef de file et à la communauté internationale de jouer pleinement et rigoureusement leur rôle de suivi et de garants de la mise en œuvre de l’accord pour le retour d’une paix définitive.

                                                                                    Kidal, le 08 juillet 2016

                                                                                             Pour la CMA

                                                                                        Ilad AG Mohamed

COMMUNIQUE DE LA CMA EN PRELUDE A LA PRESENCE DES SECRETAIRES GENERAUX A LA CEROMONIE ORGANISEE LE 20 JUIN 2016 A BAMAKO

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)

COMMUNIQUE N°04/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) informe l’opinion nationale et internationale qu’elle sera présente à Bamako à travers les Sécretaires Généraux des mouvements qui la composent pour la cérémonie commemorative de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger du 20 juin 2015.

Cette présence a été encouragée par la volonté des Parties à aboutir à un document consensuel intitulé « Entente » qui fixe le calendrier et les modalités de mise en place des autorités interimaires et qui doit être signé le 20 juin 2016.

Ces décisions importantes prises lors de la 9ème session du comité de suivi de l’Accord ont permis de décrisper la situation et d’amorcer un nouvel élan pour la mise en œuvre de l’accord.

C’est pour la CMA, une occasion de manifester comme toujours sa volonté inébranlable à s’investir pour un renforcement de la confiance et du compromis, gages de la construction d’un veritable chantier de paix et de stabilité nationale.

Le chemin de la paix est long, il necessitera encore des décisions et des reformes importantes pour répondre à la stabilisation du Mali en général et aux aspirations des populations de l’Azawad en particulier.

La CMA, tout en saluant l’engagement de tous les acteurs impliqués dans le processus de paix et l’interêt sans cesse croissant qu’ils accordent à la question de la paix et de la sécurité dans la sous région sollicite davantage leur accompagnement sans faille pour une application effective et diligente de l’Accord.

Kidal, le 18 juin 2016

Pour la CMA

Ilad AG MOHAMED

Résolutions et recommandations générales du 3è Congrès du MNLA

3è CONGRES ORDINAIRE DU MOUVEMENT NATIONAL DE LIBERATION DE L’AZAWAD (MNLA)

Résolutions et recommandations générales du Congrès

Les 07, 08,09, 10 et 11 avril 2016 s’est tenu à Kidal au lycée Attaher AG ILLY, le 3ème congrès ordinaire du mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) dont les thèmes sont les suivants :

- Relecture des statuts et règlement et de l’orientation politique du Mouvement en vue de leur adaptation au contexte actuel,

- Renouvellement des différents organes du MNLA. Le congrès a procédé au renouvellement du conseil révolutionnaire composé de cent (100) membres et du conseil des sages composé de quatre-vingt-dix(90) membres désignés parmi les chefs traditionnels, les leaders religieux, les cadres et les notables.

Le congrès a en outre élu à l’unanimité le secrétaire général du MNLA et président du bureau exécutif du Mouvement en la personne de Monsieur Bilal AG ACHERIF pour la 3è fois consécutive.

 Considérant le besoin d’adapter les statuts et règlement et l’orientation du mouvement au contexte actuel, Le congrès se félicite de l’actualisation des statuts et règlements et de la nouvelle orientation du mouvement conformément au contexte politique actuel.

 Considérant que le capital social constitue le socle fondamental de la force du MNLA ;

 Considérant que la paix, la sécurité et le développement sont indissociables et indispensables pour tout peuple,

 Considérant que le peuple de l’Azawad est victime d’une exploitation néfaste de sa diversité ethnique et tribale de l’époque coloniale à nos jours,

Le congrès recommande vivement l’instauration d’une paix durable par le renforcement de la cohésion sociale à travers des rencontres intra et inter communautaires et insiste sur la nécessité de préserver et de renforcer les liens historiques entre nos communautés.

 Considérant le manque de recensement fiable dans l’Azawad de l’indépendance à nos jours,

Le congrès recommande de procéder à un recensement exhaustif des azawadiens de l’intérieur et de l’extérieur avant les élections prochaines.

 Considérant l’importance de la communication dans la vie du mouvement,

Le congrès exige l’arrêt de communications non autorisées par les communicateurs qui engagent le mouvement.

 Considérant les besoins de justice, d’équité et de cohésion dans toute organisation,

Le congrès:

- salue la conduite du processus en cours par la CMA et lui recommande une gestion basée sur la justice et l’équité en préservant la personnalité de chaque mouvement,

- recommande de définir les critères de nominations des cadres dans les organes du mouvement et de stimuler une saine émulation au sein des organes,

- exige l’instauration du principe « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » pour les désignations aux postes de responsabilités civile et militaire

- recommande une désignation significative des femmes dans tous les organes du Mouvement,

- recommande également l’adoption d’un logo pour la CMA.

 Constatant les faibles ressources matérielles et financières dont dispose le MNLA et la nécessité d’instaurer un système de gestion basé sur la rigueur, la transparence et l’équité,

Le congrès recommande l’adoption d’une politique de recherche de financement à l’intérieur et à l’extérieur soutenue par une gestion suivie et rigoureuse.

Le congrès recommande également une amélioration des finances par le paiement régulier des cotisations, l’unité des caisses à tous les niveaux et l’obligation de possession de la carte de membre du Mouvement,

Le Congres exige du MNLA et de la CMA la mise en place d’un système de gestion basé sur la transparence, la rigueur et l’équité des fonds destinés aux combattants d’une part et aux populations d’autre part.

 Considérant que l’islam est une religion de tolérance et de non-violence,

Le Congrès lance un appel solennel à tous les oulémas pour jouer leur rôle dans le but d’assurer une meilleure explication de la bonne pratique de l’islam afin d’éviter à nos populations de tomber dans le piège de l’extrémisme.

 Considérant que le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) est membre de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), signataire de l’Accord issu du processus d’Alger du 20 juin 2015,

 Considérant l’insuffisance de la sensibilisation et de l’animation des populations sur l’accord,

 Considérant le retard persistant constaté dans la mise en œuvre de l’accord,

Le congrès recommande la mise en œuvre intégrale et diligente de toutes ses dispositions.

Le congrès invite toutes les parties à une large explication et diffusion du contenu de l’accord en vue de son appropriation par tous.

Lire la suite...

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook