Jeudi, Août 21, 2014

Attentat suicide à Ber, le MNLA présente ses condoléances

 

Le Mouvement National de Liberation de l’Azawad a appris avec tristesse la mort d’un soldat et de cinq autres blessés des forces burkinabé appartenant au detachement des forces des Nations Unies à Ber dans la region de Tombouctou.

 

En cette douloureuse circonstance, le MNLA présente ses condoléances des plus attristées au president du Faso, au peuple Burkinabé, aux parents des victimes et à la MINUSMA.

 

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad condamne avec la derniere rigueur cet attentat terrorisme à la voiture piegée contre le camp de la mission de l’ONU de meme qu’il condamne le terrorisme sous toute ses formes.

 

Kidal; le 16 Aout 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

 

Frappes françaises au Nord de Tombouctou et combats à Lerneb

Frappes françaises au Nord de Tombouctou et combats à Lerneb

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA), tient à préciser  à l’intention de l’opinion publique nationale de l’Azawad et de la communauté internationale que les bombardements ménés par la force française « Barkane » qui ont lieu le 10 Aout 2014, n’on aucunement concernés les positions militaires du MNLA dans la région de Tombouctou.

Ces frappes  auraient  ciblé un groupe mobile non identifié soupçonné d’appartenir aux groupes narco-terrorisme dans la région de Essakane, au Nord-Est de Tombouctou.

Des interpellations ont par contre été opérées par la force française sur des individus soupçonnés de liens avec le terrorisme à Tin-Adar, à seulement 12 km au nord de la ville de Tombouctou.

Les forces millitaires du  Mouvement National de Liberation de l’Azawad  toujours sur leurs positions initiales dans la région de Tombouctou et ailleurs dans l'Azawad, sécurisent uniquement les limites de leurs lignes d'occupation, et ce, conformément aux modalités de mise en œuvre du cessez le feu du 23 Mai 2014 signé à Kidal.

Affrontements à Lerneb (ville stratégique située près de la frontière mauritanienne)

Les combats qui se tiennent depuis le 9 Aout dans la zone de Lerneb (région de Tombouctou), n'impliquent pas encore des unités du MNLA.

Cette localité est depuis 2013 occupée par des individus armés dirigés par un certain Mahmoud Ould Jeyid se réclamant de la milice auto-proclamée dite MAA très proche de Bamako.

Les affrontements de Lerneb impliquent pour le moment des unités combattantes du Mouvement Arabe de l'Azawad, membre de la coordination (MNLA-MAA-HCUA) à cette milice malienne.

La coordination MNLA-MAA-HCUA condamne fermement la création  de milices ethniques par Bamako dans le but de les substituer à l'armée nationale de l'Etat malien et renouvelle ses appels maintes fois exprimés pour que soit mis un terme à leur lactivation.

L’instrumentalisation de milices sous le commandement de mercenaires est une stratégie de Bamako consistant à semer les ingrédients d'une pseudo-guerre intercommunautaires dans l'Azawad dont il n’en est rien du tout.

Le Mouvement National de Liberation de l’Azawad invite toutes les partie à donner toute la chance aux discussions déjà en cours pour une solution juste et durable au profond problème qui oppose l’Azawad à l’Etat central de Bamako depuis un demi siècle.

Kidal; le 12 Aout 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

 

Crash de l’avion AH 5017 de Air Algérie; le MNLA compati...

Crash de l’avion AH 5017 de Air Algérie ce Jeudi 24 Juillet 2014; le MNLA compati à la douleur des proches des victimes et à celle de leur pays respectifs

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad a appris avec consternation le crash de l’avion AH 5017 de air Algérie.

Dès l’annonce de la nouvelle de la disparition de l’appareil, le MNLA a mis en alerte l’ensemble de ses bases militaires et demandé  que toute les dispositions soient prises par celles-ci afin aider les equipes internationale chargées de sa recherche.

Dans l’apres midi du jeudi 24 Juillet 2014 le MNLA a été informé par un citoyen de l’Azawad qu’il venait de saisir les autorités Burkinabés les informant avoir découvert les épaves de l’avion.

En cette douloureuse circonstance, le MNLA entant représentant legitime du peuple de l’Azawad exprime au nom du peuple sa solidarité avec les autorités des pays dont sont issues les victimes et félicite les equipes de recherche du Burkina Faso.

Aux peuples, à leurs gouvernements et aux familles des victime de :

- Burkina Faso

-       Algérie

-      France

-       Espagne

-       Luxembourg

-       Liban

-       Belgique

-       Canada

-       Egypte

-       Allemagne

-       Canada

-       Cameroun

-       Niger

-       Nigeria

-       Mali ; Le MNLA esxprime ses condoleances les plus attristées.

Le Mouvements National de Libération de l’Azawad exprime son entière disponibilité à apporter sa contribution à la réussite de la continuité des enquêtes.

Ouagadougou le 25 Juillet 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de Communication

   

Le MNLA et le MAA affrontent pendant plusieurs jours la coalition milices pro-gouvernementales-mujao

 

Le MNLA et le MAA affrontent pendant plusieurs jours la coalition milices pro-gouvernementales-mujao

Le Mouvement National de Liberation informe l’opinion publique nationale de l’Azawad et l’opinion internationale que ses forces combattantes et celles du MAA affrontent  depuis plusieurs jours la coalition des milices pro-gouvernementales du general malien Alhaj Ag Agamou soutenues par les Narco-trafiquants (auto-proclamés maa)  et des elements du Mujao.

Pendant les dernieres soixante douze ( 72 ) heures les combats se sont deroulés autour de:

-Tabankort

- Akaskaza

- tabrichat

A l’issue de ces affrontements la coalition ennemi a subit d’importantes pertes en vies humaines et en materiels militaires.

Plusieurs dizaines de morts ont été enregistrées dans le rangs des milices et des personnes ont été faites prisonniers.

Les prisonniers fait par le MNLA lors de ces combats, après interrogatoire ont livré des informations suffisamment edifiantes sur le mobile de ces attaques et de leur commanditaires. Parmi les prisoniers plusieurs personnes detiennent des pieces d’identité de nationalités differentes.

Les forces du MNLA et du MAA constatent avec etonnement l’arrivée et l’installation en derniere minute des forces de la MINUSMA à tabankort et rappellent que cette intervention de la MINUSMA s’est justement operée au moment ou nos forces s’appetaient à lancer la derniere offensive contre les milices retirees à Tabankort.

Le MNLA et le MAA exigent une explication de la part de la MINUSMA et une prise de mesures concretes pour que Tabankort arête d’etre la bases arriere de repli des terroristes et des milices criminelles de tout genre.

Les forces du MNLA et du MAA informent qu’elles aneantiront toute attaque de milices visant leur position et leur rappellent que par la violence elles n’obtiendront rien du tout;

Le MNLA demande à ceux qui creeent et manipulent des milices dans l’objectif d’une hasardeuse reconquete de nouvelles positions millitaires de mettre fin immediatement à ces malheureuses manipulations et que cette stratetegie est sans issue.

Le Mouvement National de Liberation de l’Azawad revelle son appel maintes fois exprimé à toutes les parties pour que la violence cesse et que toute la chance soit donnée aux discussions actuellement en cours pour une sortie pacifique à la crise.

Kidal; le 22 Juillet 20014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

 

Echange de prisonniers et libération d'azawadiens injustement détenus à Bamako

 

Echange de prisonniers et libération d'azawadiens injustement détenus à Bamako

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad informe l'opinion publique nationale de l'Azawad et l'opinion internationale que conformément à ses engagements et à ceux des mouvements signataires de l'accord de Ougadougou, et dans une démarche d'apaisement et de mise en place de mesures de confiance, un échange de prisonniers a lieu entre les mouvements de l'Azawad et le gouvernement du Mali sous les ospices de l'Algérie dans le role de facilitateur de cette opération.

L'échange de prisonniers s'est déroulé à la frontière algérienne et concerne quarante deux ( 42 ) personnes issues des mouvement et une quarantaine de soldats maliens.

Parmi les Azawadiens libérés lors de cette opération d'échange de prisonniers figurent des personnes detenues depuis 2011 et les autres essentiellement arrêtées dans les villages et campagnes de l'Azawad juste à cause de leur appartenance ethnique au lendemain du retour de l'armée malienne sur le territoire  de l'Azawad suite à l'intervention militaire française en 2013.

D'autres citoyens de l'Azawad restent encore injustement détenus dans les prisons de Bamako et à cet effet,nous rappelons que la liste complète et détaillée de l'ensemble des personnes en détention à Bamako à été transmise par les mouvements à la MINUSMA ( mission des Nation Unies au Mali).

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad félicite l'ensemble de ceux qui ont facilité cet échange de prisonniers pour la réussite de l'opération et encourage toutes les parties à perseverer dans ce sens en  réalisant l'ensemble des mesures de confiance telles que prévues par l'accord de Ouaga de Juin 2013.

Le Mouvement National de Liberation de l'Azawad mettra tout en oeuvre pour que tous les azawadiens encore dans les prisons de Bamako puissent rejoindre le plus rapidement possible leurs familles car n'ayant eu comme seul tort  que leur différence et leur appartenance ethnique.

Kidal; le 17 Juillet 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

 

 

   

Page 1 sur 23