Communiqué N°08-25/02/2012/MNLA

Dans sa stratégie de libération du Territoire National de l’Azawad, l’Etat Major du MNLA étend ses opérations militaires plus au sud à la frontière Azawad-Mali.

Dans la journée du 24 Février 2012, l’opération contre un bataillon de l’armée malienne dans la région de Ségou à Goumakoura a commencé aux environs de 06h du matin pour prendre fin entre 12h et 13h.

Le bilan est de :

• 30 militaires maliens morts,

• 02 chars de combats et 6 véhicules brulés

Du côté des combattants de l’armée de libération de l’Azawad, nous déplorons 04 morts et 03 blessés.

Au cours de cette journée du 25 Février 2012, à la frontière Burkina-Faso-Niger -Azawad, un accrochage a eut lieu entre un convoi de l’armée malienne et les combattants du MNLA, de 15h  à 19h.

Ce Bilan est de :

• 02 voitures de l’armée malienne détruites

• Plusieurs morts et blessés du côté malien sans un bilan précis à la tombée de la nuit.

Ce convoi de l’armée malienne est encerclé par les combattants du MNLA à la tombée de la nuit.

Ces attaques, nous précisons s'étendent sur notre Territoire Nationale (Azawad), sous occupation malienne dont les opérations de libération sont lancées le 17 Janvier.

Chargé de communication

Bakay Ag Hamed Ahmed