Dimanche, Décembre 21, 2014

Communiqué N° 55: Evènements de In Khallil

Mouvement National de Libération de l’Azawad

°°°°°°°°°

MNLA

Unité – Liberté - Justice

 

Communiqué de presse

 

 

Des évènements survenus le 23 février 2013 à In Khalil près de la frontière algérienne, durant lesquels le MNLA a été la cible d'attaques revendiquées, d'abord par le Mujao, puis par le MAA (Mouvement Arabe de l'Azawad), ont été relayés par les médias comme étant un affrontement ethnique entre Arabes et Touaregs de l'Azawad.

Une telle lecture des faits est non seulement totalement erronée mais relève, de surcroît, de la manipulation outrancière. L'attaque menée contre le MNLA, commise pour des motifs prétendument "frauduleux" de saisie de biens et de véhicule appartenant à des populations arabes, sont des mensonges visant à diviser la communauté en cette période charnière qui engage l'avenir de l'Azawad. Cette attaque n'est rien d'autre que le fait d'individus proches ou faisant partie du MUJAO, dans le cadre d'une vengeance contre le MNLA qui gêne la poursuite de leurs activités de narcotrafiquants.

Les Touaregs et les Arabes coexistent pacifiquement depuis plusieurs siècles et sont unis par des liens étroits et indéfectibles. Ils ont été victimes des mêmes politiques de discrimination de la part de l'Etat malien. Le MNLA rappelle qu'au lendemain du Congrès de Tinzawatane, plusieurs éléments qui s'étaient initialement rapprochés du MAA ont intégré le MNLA, au vu des objectifs communs et d'une vision commune pour l'avenir de l'Azawad. Le MNLA a toujours et sera toujours un mouvement non-ethnique, représentant toutes les populations de l'Azawad.

Le MNLA ne reconnaît aucune distinction basée sur la couleur de peau ou la religion. Il se donne comme mission la protection des civils, que ceux-ci soient arabes, songhaï, peuls ou touaregs et ne permettra jamais qu'un climat de défiance s'installe entre les différentes composantes d'une population qui a toujours su vivre en bonne intelligence.

Nous rappelons que si le MAA revendique aujourd’hui les attaques contre nos positions à In Khalil et ce, malgré le fait que les 9 prisonniers fait suite aux combats contre le MNLA, les trois véhicules et les cinq morts appartiennent tous au MUJAO, alors le MAA reconnait de fait qu’il est indissociable de l’organisation terroriste MUJAO et qu’il collabore directement avec elle. Nous considérons, à l’instar de la communauté internationale, que tout groupe affilié à une des organisations terroriste est de fait lui-même un groupe terroriste.

Kidal, le 24 février 2013

 

Mossa Ag Attaher

Porte-parole du MNLA,

Chargé de communication du CTEA

 

 


MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook