Echange de prisonniers et libération d'azawadiens injustement détenus à Bamako

 

Echange de prisonniers et libération d'azawadiens injustement détenus à Bamako

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad informe l'opinion publique nationale de l'Azawad et l'opinion internationale que conformément à ses engagements et à ceux des mouvements signataires de l'accord de Ougadougou, et dans une démarche d'apaisement et de mise en place de mesures de confiance, un échange de prisonniers a lieu entre les mouvements de l'Azawad et le gouvernement du Mali sous les ospices de l'Algérie dans le role de facilitateur de cette opération.

L'échange de prisonniers s'est déroulé à la frontière algérienne et concerne quarante deux ( 42 ) personnes issues des mouvement et une quarantaine de soldats maliens.

Parmi les Azawadiens libérés lors de cette opération d'échange de prisonniers figurent des personnes detenues depuis 2011 et les autres essentiellement arrêtées dans les villages et campagnes de l'Azawad juste à cause de leur appartenance ethnique au lendemain du retour de l'armée malienne sur le territoire  de l'Azawad suite à l'intervention militaire française en 2013.

D'autres citoyens de l'Azawad restent encore injustement détenus dans les prisons de Bamako et à cet effet,nous rappelons que la liste complète et détaillée de l'ensemble des personnes en détention à Bamako à été transmise par les mouvements à la MINUSMA ( mission des Nation Unies au Mali).

Le Mouvement National de Libération de l'Azawad félicite l'ensemble de ceux qui ont facilité cet échange de prisonniers pour la réussite de l'opération et encourage toutes les parties à perseverer dans ce sens en  réalisant l'ensemble des mesures de confiance telles que prévues par l'accord de Ouaga de Juin 2013.

Le Mouvement National de Liberation de l'Azawad mettra tout en oeuvre pour que tous les azawadiens encore dans les prisons de Bamako puissent rejoindre le plus rapidement possible leurs familles car n'ayant eu comme seul tort  que leur différence et leur appartenance ethnique.

Kidal; le 17 Juillet 2014

Mossa Ag Attaher

Chargé de communication

 

 

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook